AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Devona Cynn Hemington | U.C

Aller en bas 
AuteurMessage
Devona C. Hemington

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Devona Cynn Hemington | U.C   Lun 11 Mai - 7:29


Irina Lazareanu
      Identité


    Prénom(s) : Devona, Cynn
    Nom : Hemington
    Âge : 86 ans, en paraît 19-20.
    Date et Lieu de naissance : Le 12 Mai 1923 en Angleterre
    Profession : Etudiante en art
    Situation personnelle : Célibataire
    Nationalité : Anglaise


« Parlez-moi un peu de vous ... »


Description Psychologique :
    Description Physique :
« Disons que, je ne suis pas très difficile, je prends ce qu'on me donne, je vis ma vie en gros... Je peux être détestable comme adorable, tout dépendra de votre comportement à mon égard, normal ! Je ne risque pas d'offrir des cadeaux à ceux que je déteste, on se comprend. Autre chose me concernant, hmm... J'adore dormir ! C'est clairement une de mes activités favorites, et bien sûr, dormir rime avec paresse, enfin rimer, façon de parler car ça ne rime pas vraiment. Mais tout ça pour dire que je ne travaille pas beaucoup, je n'aime pas gaspiller mon énergie pour rien. En général, je passe tout mon temps à dessiner, ça me permet de m'évader un peu, qui plus est je suis une grande rêveuse dans l'âme. Jamais vous ne me verrez dans une ruelle sans que j'ai la tête dans la lune, toujours dans les nuages ! Un peu cinglée sur les bords, je fais peur à de nombreuse personnes, j'ai souvent des idées quelque peu farfelues et parfois c'est à la limite du tordu. Mais comme tout être de mon espèce ou comme tout autre être humain, j'ai une grosse part d'ombre qui sommeil en moi, par moment je suis extrêmement froide et brutale. Surtout quand je suis en manque, manque de sang et je précise du sang humain. Car le sang animal me répugne, oui j’ai déjà essayé on pourrait comparer ça à de la bouillie. Et puis la sensation du liquide pur, coulant dans mes veines m’est trop précieuse, je ne l’abandonnerais jamais pour des “parties de chasse en forêt”, c’est aussi mille fois plus amusant de traquer des humains. Voir la peur se dessiner sur leurs visages, les larmes couler et l’angoisse s’introduire en eux, c’est vraiment une délectation dont je ne me passerais pour rien au monde. Ils sont tellement naïfs, qu’ils tombent dans nos filets comme des mouches s’emprisonnant dans des toiles d’araignées. On dit souvent que je suis une personne glauque, il faut l'avouer c'est un peu normal, ayant une peau à glacer le sang, n'allant pas en cours les jours ou le soleil pointe le bout de son nez... Il y a de quoi évoquer des soupçons, mais bon pour l'instant je ne m'en, fait pas trop, je suis plutôt discrète et de toutes manières, même quand j'y assiste personne ne semble remarquer ma présence. »

    « Moi ? Bien sûr que je suis jolie, seulement je ne le montre pas... Je porte souvent des vêtements larges qui, il faut bien l'avouer, cachent toutes mes formes ! C'est sûr je ne suis pas aussi extravagante qu'une belle blonde mais, je suis quand même belle. Mes cheveux, ils sont de couleur brun, légèrement ondulés et m'allant jusqu'aux épaules. J'ai aussi une frange qui fait qu'on ne voit pas forcément mes yeux, qui eux sont aussi bruns tirant un peu vers le doré. Mon visage ? Que dire... Il est fin et bien sculpté tout comme mes lèvres qui sont, elles, à croquées. Ma peau elle, eh bien, c'est presque la perfection, sans aucun trou et extrêmement lisse, le rêve de toutes les femmes en somme... Dire que si je n'avais pas été transformée en vampire je serais vieille à l'heure qui l'est, ou même peut-être morte. Mon apparence restera éternellement figée. Les vampires ont souvent la réputation d'avoir une apparence "parfaite", ce n'est pas mon cas, je ne vais pas aller jusqu'à dire que je suis moche, ce n'est pas le cas d'ailleurs, mais je ne suis pas parfaite pour autant... A croire d'ailleurs que je suis la seule, car les nombreux vampires que je connais, eux, sont vraiment la perfection même... »



« Cacheriez-vous quelques chose ? »


Dans votre tête ...
    Pour les « cas particuliers » ...
Vos désirs actuels : « Ce que je désire... Je ne sais pas trop. »
Vos peurs enfouies : « Perdre quelqu'un de cher ? Bah... Pour l'instant j'ai pas trop à mon faire de ce côté là, j'en ai pas ! »
Votre rêve : « Rêver ? Ce mot existe ? »
Vos plus grands secrets : « Si je vous le disiez, ça ne serait plus un secret. »

    Votre nature : Vampire
    Groupe souhaité : Vampires Carnivores
    Votre pouvoir :


« Racontez-moi tout ... »


      Histoire



« Bon commençons par ma naissance ce serait quand même plus logique que de commencer par la fin pas vrai ? Alors alors, déjà je suis malheureusement née d’une relation extra conjugale, dans une petite ville non loin de l’actuel San Francisco, ma mère ne voulant pas prendre ma charge seule, ma laisser devant la porte d’un orphelinat… La bas, j’étais souvent mise de côté par les autres enfants et j’ai appris à me débrouiller seule, j’étais assez autonome, mais malheureusement très espiègle comme la plupart des enfants de mon âge, j’adorais embêter les sœurs et faire des bêtises. Ce qui est vraiment étrange dans tout ça, c’est que j’avais espoir que mon père ou même ma mère revienne me chercher, alors que je savais pertinemment que jamais ils ne reviendraient que se soit l’un ou l’autre. Parfois je fuguais et je ne remontrais le bout de mon nez que le lendemain, et chaque fois c’était la même chose, on me criait dessus sans même comprendre ce que je pouvais ressentir. Mais bon, tout ça j’ai appris à le “refouler” si on peut dire ça comme ça. On me mettait même dans “les cas difficiles” à l’époque. Un jour, je suis même partie plus d’une semaine qu’est ce que j’ai fait pendant ce laps de temps ? Bah… Vous allez sûrement être déçus mais je ne m’en souviens plus… La seule chose qui me revient c’est qu’en rentrant, j’ai dût faire le ménage pendant trois siècles !

Alors que je trainais dans le jardin de l’orphelinat, deux jeunes gens s’avancèrent vers moi en compagnie du directeur ainsi que de quelques surveillantes. Moi qui croyait qu’on voulait encore me gronder, je m’étais reculée. Quand on m’annonça qu’ils voulaient tous les deux m’adopter, j’ai crié de joie intérieurement. J’étais heureuse, quelqu’un voulait bien de moi, un “cas difficile”, j’avais bien entendu le directeur argumenter à mon sujet comme quoi il valait mieux pendre un autre enfant. J’aurais bien voulu le frapper à ce moment la, malheureusement je n’en avais pas la force, ni physique, ni mental d’ailleurs, il me serait encore tombé des tonnes de problèmes. Je partais donc pour mener une nouvelle vie, dans une nouvelle famille. Hors de cet orphelinat. Je me rendis bien vite compte que ceux qui m’avaient adopté étaient immensément riche, rien qu’à voir leur maison… Qui ressemblait d’ailleurs plus à un château qu’à une maison ! Je n’allais pas me plaindre, j’avais toujours rêvé d’une vie comme celle là, qu’est ce que ne veut pas une gosse hein… Ils m’offraient ce dont j’avais envi et ce dont j’avais besoin et contrairement aux autres hommes d’affaires, ils étaient tous les deux très présents à la maison. Ils passaient le plus de temps possible avec moi et m’apprenaient beaucoup de choses. J’eu même droit au cours de piano, d’art, de natation et tout le tralala. J’aimais quand on s’occupait de moi de cette façon.

Malheureusement, ça ne continua pas longtemps, ils eurent un deuxième enfant dans les mois qui suivirent. J’étais totalement invisible maintenant, je vivais dans son ombre. On ne me portais plus aucune attention seul des gouvernantes me prêtaient attention. Je lui en voulait terriblement, pourquoi devrait-il naître en ces jours alors que je venais juste de trouver le bonheur ! C’était comme si j’étais retournée à l’orphelinat, bien sûr j’y était mieux logée et nourris, mais le grand vide qui était autrefois parti venait de revenir dans mon cœur et ça, c’est probablement la seule chose que j’aurais aimé retrouver. Et plus il grandissait, plus il devenait désagréable et hautain avec moi. Il me narguait sans arrêt, me taquinait et se croyait en tous points supérieur à moi ce que je n'avais pas du tout supporter à l’époque. Je me demandais soudain si je n’aurais pas eu la même réaction si j’avais été à sa place… Mais à quoi bon débattre sur la question, je n’étais pas à sa place et ne le serais sûrement jamais.

Et un jour, j’ai décidé de fuguer, c’était mieux pour moi, mieux pour eux ! Ils auraient la paix et moi aussi. Seul problème, je n’avais pas un sous, ni pour me nourrir ni pour m’héberger d’ailleurs. Voila comment je m’étais retrouvée à errer dans les rues, un soir embrumé. Je marchais en trainant des pieds et je pensais à ce que pouvait bien manger ma famille, un bon poulet, ou encore du poisson avec des pommes de terres… Ils devaient manger comme des goinfres et moi j’en mourrais presque. Rien qu’à y penser je devais baver sur place. Et soudain sans que je n’en m’en rende vraiment compte, j’étais plaquée contre un mur, et un inconnu me faisait face, ce qui me frappa en premier, ce fut probablement sa beauté… Un être parfait enfin physiquement tout du moins. J’en était tellement absorbée que je n’avais pas remarqué qu’il m’avait embrassé au niveau du cou, à ce moment la, j’avais juste cru à un simple baiser, plus tard je m’étais rendue compte qu’il me mordait littéralement. Ca brûlait, je ne pouvais plus bouger, mes membres me soutenaient à peine et aucun son ne sortait de ma gorge. Puis quelques secondes plus tard, je fus plongée dans le chaos total… Je souffrais intérieurement, c’était atroce. On pouvait presque dire que je me battais avec mon subconscient. J’aurais presque préféré mourir à ce moment la.

Je ne sais pas combien de jour je suis restée à dormir, mais en tout cas je savais je m’étais réveillée sinon je ne vous raconterez pas ça évidemment soyons logique… Bizarrement j’étais dans un lit, confortablement installée. Et Une seule chose me venait à l’esprit “j’avais faim.”. Peu de temps après, quelqu’un apparut, un l’homme, le même homme qui m’avait attrapé. Il y avait une femme avec lui. Elle avait vraiment l’air d’avoir peur, on pouvait voir qu’elle tremblait comme une feuille. Il m’ordonna alors de la mordre, au début je ne comprenais pas bien ou il voulait en venir, mais finalement ma soif l’emporta sur la raison ou même la compréhension. Je me suis alors habituée à ce mode de vie, j’étais même restée quelques temps avec cet homme. Et puis après 86 ans d’existences, j’ai eu la bonne idée de migrer à Seattle, je ne sais pas vraiment pourquoi la bas, j’avais entendu quelques rumeurs à propos de l’université qui allait m’accueillir, mais sans plus. L’année promet d’être intéressante… Ou plutôt devrais-je dire les siècles à venir, car j’en ai pour un bout de temps… »


« Dites-moi qui sont ces gens ... »


    Vos liens :

    Les personnages prédéfinis bénéficiant de liens déjà établis, vous pouvez les indiquer ici et les étoffer à votre guise sans modifier l'essentiel contenu dans la fiche de votre personnage.



« Tiens ! Il y a quelqu'un derrière l'écran ! »


    Prénom ou Pseudo : Clad'
    Âge : 18, 19 mardi^^
    Découverte du forum : Top site obsession
    Fille ou Garçon ? : Fille
    Disponibilités : Un peu tous les jours, un truc, j'ai 12 heures de décalage horaire.
    Commentaires - Suggestions : Je met quoi dans les liens ? Design très sympa', le tout est bien détaillé^^ et dernière chose bonjour ? xD
    Autre chose à rajouter ? : Merci ! Par Castiel.


Dernière édition par Devona C. Hemington le Sam 16 Mai - 8:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel A. Etherson

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Devona Cynn Hemington | U.C   Lun 11 Mai - 7:42

    Bonjour !


Sois la bienvenue sur le forum et ô combien merci de ton inscription ! Wink


      Devona C. Hemington a écrit:
      << Je met quoi dans les liens ? >>


    Vu que ton personnage n'est pas un prédéfinis, tu ne peux rien mettre dans cette catégorie, mais il te sera bien évidemment libre, après ta validation, de te constituer des liens avec les autres membres qui s'inscriront (espérons-le !), par l'intermédiaire d'une fiche. Wink


N'hésites pas si tu as d'autres questions, à les poser ici ou sur ma boite de MP. Smile


Quoi qu'il en soit, bon courage pour le reste de ta fiche ! Wink


    Edit : J'ai supprimé l'autre fiche, car tu l'avais posté en deux fois. Si, pour continuer ta fiche, tu as besoin de déplacer ce message, préviens-moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore A. de Saint-Faye
Admin
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 26
Localisation : Certainement loin de toi.

Identity Card
Etudes || Emploi: Psychologie
Capacité Spéciale:
Relations:

MessageSujet: Re: Devona Cynn Hemington | U.C   Lun 11 Mai - 18:18

Bienvenue sur Sweet Sacrifice, Devona !
Merci pour ton inscription,
et comme l'a si bien dit Castiel, en cas de question, n'hésite pas Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-sacrifice.kanak.fr
Devona C. Hemington

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Devona Cynn Hemington | U.C   Sam 16 Mai - 8:18

    Voila je pense avoir fini ^^ si quelque chose vous chiffonne faites le moi savoir je rectifirais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Devona Cynn Hemington | U.C   

Revenir en haut Aller en bas
 
Devona Cynn Hemington | U.C
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:: Sweet Sacrifice ::. :: ADMINISTRATION OF THE FORUM :: Registre-
Sauter vers: